Comment cuire un porcelet ou un cochon de lait à la broche

Written by

tourne-broche-mechoui

Voici quelques informations qui vous aiderons dans votre envie de rôtir un cochon à la broche Thionville ou un porcelet à la broche à Thionville. Une cuisson simple, ancestrale, sans graisse ou matière grasse ajoutée et pourtant étonnament goûteuse !

Aujourd’hui, nous ne comptons plus le nombre de bêtes: cochon, porcelet, cochon de lait, agneau que nos broches ont fait tournées, mais nous accordons toujours le maximum d’attention à chacun de nos méchouis. La cuisson à la broche d’un animal entier nous rappelle  les temps rustiques er préhistorique 😉 dans un petit coin de notre cerveau ce qui ne gâche rien au plaisir.

Le choix du cochon : Pour définir son poids, attribuer entre 500 à 750g de viande avant cuisson par personne en fonction des appétits. Attention, il faut bien différencier les poids de la bête entre “vivante”, “tuée-vidée-nettoyée” et cuite. Au final, vous arriverez entre 300-500g par personne après cuisson. Faites également attention, plus votre cochon est gros, et plus il sera gras.
De toute façon tout est bon dans le cochon, et chacun trouvera son compte parmis la tête, les pieds, ou encore la queue…

Sur la cuisson, évitez à tous prix les feux en dessous du Cochon à la broche, mais privilégiez plutôt les feux sur le côté qui éviteront de noircir et carboniser votre cochon. Il faut également éviter de vous procurer un cochon complètement ouvert en 2, insister bien sur ce point, sinon il sera moins pratique de l’embrocher. Veillez également à bien recoudre votre cochon et l’assaisonner. La dessus chacun sa façon, nous avons notre petit secret la-dessus 😉

Cuisez lentement votre cochon, ne le raprochez pas trop prêt du feu, ni trop loin ! il risquerait de bruler avant d’etre cuit.

La suite à bientôt… merci

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *